Tuesday, May 23, 2017

Autoclaves dentaires:pression et température

La pression et la température affectent l'ébullition. L'eau bout lorsque les molécules d'eau contiennent suffisamment d'énergie pour échapper à la forme liquide et former de la vapeur d'eau. Quand l'eau devient plus chaude, les molécules d'eau contiennent plus d'énergie et peuvent plus facilement s'échapper de l'état liquide. La pression est également importante. Plus la pression est haute au-dessus de l'eau, plus il est difficile pour les molécules d'eau de se libérer du liquide et vice versa.

Lorsque l'on se rend en altitude, plus on monte, moins il y a de pression atmosphérique. A une altitude plus élevée, l'ébullition de l'eau se produit à une température inférieure, car moins de chaleur est nécessaire. Il est alors beaucoup plus facile pour l'eau liquide de devenir vapeur d'eau parce que la pression au-dessus du liquide est beaucoup moins importante. En fait, au sommet du mont Everest, l'eau bout à environ 70°C, pas à 100°C.

Le point d'ébullition de l'eau à une atmosphère (niveau de la mer, 760mmHg) est de 100°C ; élever ou abaisser la pression d'environ 28mmHg fait varier le point d'ébullition de 1 degré Celcius.

Pression de vapeur
Dans le cas d'un récipient fermé tel qu'un autoclave, le processus d'évaporation se poursuit jusqu'à ce que il y ait autant de molécules qui retournent à l'état liquide qu'il y en a qui s'en échappent. Lorsque cela se produit, la vapeur est dite saturée. A des températures plus élevées, plus de molécules d'eau peuvent s'échapper et la pression de vapeur saturée correspondante est supérieure. Dans le cas d'un récipient ouvert, la pression de vapeur est en fait une pression partielle en même temps que celle des autres composants dans l'air environnant. Dans ce cas, la valeur de température à laquelle la pression de vapeur est égale à la pression atmosphérique s'appelle le point d'ébullition.

Résumé
Les autoclaves de paillasse à vapeur utilisent la haute pression et la vapeur à haute température pour tuer les agents pathogènes. Pour qu'un traitement à l'autoclave à vapeur soit efficace, les matériaux à stériliser doivent être entièrement soumis à de la vapeur saturée. La stérilisation est la destruction absolue de tous les micro-organismes présents dans les liquides, sur les surfaces des matériaux, dans les milieux de culture et les médicaments. Il n'existe pas de "stérilisation partielle". La stérilisation à la vapeur agit en dénaturant les protéines. La dénaturation des protéines implique leur coagulation, qui est un changement dans la conformation des protéines, les rendant inactives.

plus d'infos :

No comments:

Post a Comment